Projet Chevelu

Chorégraphe: María Isabel Rondón

Projet chevelu est la seconde création de la chorégraphe Maria Isabel Rondón, qui a voulu réfléchir sur l’aspect politique et personnel des histoires de cheveux. Les cheveux sont pour elle un point de convergence des identités personnelles, culturelles, sociales et sexuelles. Avec ses trois interprètes (Myriam Farger, Sophia Gaspard et Fédora Mathieu), elle a rassemblé un corpus d’anecdotes capillaires, présentées sous forme de tableaux.

Les cheveux sont tout aussi présents dans le monde musical : les instruments de la famille des cordes ne produiraient pas de sons sans eux.

Même s’ils ne sont pas des cheveux humains (les « crins » des archets provenant plutôt de la queue des chevaux), la correspondance se fait aisément : les cordes frottées et toutes les gammes de sons et textures connexes renvoient naturellement aux symboles capillaires et à leurs corrélations politiques et sociales : séduction, volupté, sinuosité, ambigüité, friction, tensions, manipulation, castes, familles, religion.