Au-delà des glaces

Musée canadien de la nature à Ottawa

La première chose que voient les visiteurs quand ils entrent dans la nouvelle Galerie de l’Arctique, c’est une installation multimédia créée par le Musée Canadien de la Nature et l’Office Nationale du Film, combinant des panneaux permanents faits de véritable glace – avancez-vous et touchez-les – avec des projections vidéos en boucle et un éclairage coloré. Les plaques suggèrent la glace brisée des embâcles, évoquant à la fois les variations dévastatrices des changements climatiques subits par la région, juxtaposés à des images de personnes, d’animaux, à la beauté des paysages, jour et nuit, en hiver et pendant l’éphémère été.

C’est de l’art vivant alors que la glace fond, se régénère et fond de nouveau, explique le directeur artistique Étienne Paquette, en retirant sa main de l’une des plaques où il a laissé sa trace.
« Lorsque vous touchez la glace, vous êtes transportés dans l’Arctique », dit-il. « Puis, c’est une fenêtre par laquelle vous pouvez voir un autre Arctique, au-delà des glaces. »